26 janvier 2015

What a lovely way to burn - mais Puissance Quatre serait plus adaptée

Dans sa lettre, G. m'indique discrètement, par une petite phrase, qu'elle sait. Quand on est une âme sensible, l'amour est toujours un sujet hyper-sensible...Je me demande comment lui faire savoir que je sais un peu moi aussi, que je m'inquiète terriblement, que je devine bien la peur qui doit l'étreindre et le courage qu'elle ne sait peut-être plus où chercher. Il y a des lettres qui me font sourire au-delà des oreilles, des lettres qui me donnent envie de répondre dans la seconde mais où je mets finalement beaucoup de temps pour... [Lire la suite]
Posté par Eloustic à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2015

Du soleil vert, des dentelles et des théières

  Un immeuble sans boîte aux lettres En face il y avait un couple japonais. Longtemps le jeune homme a vécu seul, il avait des gestes délicats et des T-shirts sombres bien coupés. Puis, une jeune femme tout aussi délicate a emménagé avec lui. Ils cuisinaient ensemble, souvent en même temps que nous. Je trouvais que ce couple discret allait bien avec le nôtre, de part et d’autre de la cour de l’immeuble. Les japonais ont été remplacés par un gros monsieur dégarni, avec une barbe d’ogre. Il veille tard et hurle dans son... [Lire la suite]
Posté par Eloustic à 09:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 janvier 2015

Le balcon n'en était pas un mais l'expression "fumer sur le balcon" était malgré tout employée

  [Les explications par le contexte familial, je n'y crois pas trop. S'il fallait en choisir une quand même, ce serait celle-ci: aucun membre de ma famille n'aime ou n'admire vraiment les femmes. Il fallait bien que quelqu'un s'y mette.] La semaine où je me le suis formulé, j'ai fait des oeufs brouillés sans savoir comment on fait des oeufs brouillés et en n'ayant manifestement qu'une idée très vague de ce que sont des oeufs brouillés. Cette nouveauté m'avait fait l'effet d'une révolution inattendue à l'époque. Il fut vite... [Lire la suite]
Posté par Eloustic à 17:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 janvier 2015

And I'm floating in a most peculiar way - Les lendemains

  A quinze heures rue du Temple (on n'atteindra jamais la place de la République remplie dès 13h30), je me dis que ça fait du bien d'être ensemble, ça fait du chaud.  Ça rassure un peu. Il me paraît que le plus important, ce n'est pas de devoir défiler un peu trop souvent à mon goût ces dernières années, mais de pouvoir le faire en étant suffisamment entouré pour se convaincre que les causes ne sont pas vaines.Il va être long le temps de l'esprit déboussolé, désorienté et craintif. J'essaie de repousser la peur à après,... [Lire la suite]
Posté par Eloustic à 18:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 janvier 2015

Nausée de l'horreur - (*André Mathieu)

Et dans les journauxEt dans les dessinsEt dans les livresEt dans les oeuvres d'artEt dans les parolesEt dans les slogansEt en pensées.
Posté par Eloustic à 20:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]